Démystifier l’eau florale

Tout d’abord, il faut connaitre comment sont produites les huiles essentielles pour bien saisir ce qu’est l’eau florale.

 

LA DISTILLATION DE LA PLANTE.

La distillation est connue depuis des siècles. Elle consiste à mélanger dans une cuve la partie de la plante à distiller et de l’eau,  à chauffer le mélange pour que l’eau se transforme en vapeur, puis à récupérer et à refroidir cette vapeur chargée d’essence pour en récupérer l’huile essentielle.

  • On fait bouillir de l’eau dans une chaudière A pour obtenir de la vapeur.
  • Cette vapeur est envoyée dans le corps de l’alambic B, qui contient le matériel végétal à distiller. En traversant le végétal, la vapeur va faire éclater les sacs aromatiques de la plante, qui en contiennent l’essence. Ces molécules, plus légères que l’eau, vont être entrainées vers le haut de l’alambic par la vapeur, jusqu’à atteindre la sortie haute.
  • La vapeur chargée d’essence va ensuite passer dans le serpentin C, qui baigne dans un bain d’eau froide. Elle va donc refroidir petit à petit, et se condenser pour redevenir liquide.
  • A la sortie du serpentin, le liquide est recueilli dans un vase de décantation D. C’est dans ce récipient que l’huile essentielle, plus légère que l’eau, va se séparer de l’eau de distillation, en remontant à la surface du florentin.
  • L’eau de distillation, aussi appelée hydrolat, pour être récupérée, ou renvoyée à la chaudière pour un nouveau cycle.

L’EAU FLORALE EST DONC …

L’eau ayant servi à la distillation, aussi appelée hydrolat, est à l’origine un sous-produit de la production d’huile essentielle. Cependant, elle contient également (en bien plus faible proportions que l’huile essentielle) des molécules aromatiques et peut donc avoir un intérêt thérapeutique ou cosmétique.

C’est pourquoi lors de la distillation de quelques huiles essentielles, le producteur récupère cette eau, puis la fait passer dans des siphons (on parle de cohobation) pour la concentrer. Elle sera ensuite vendue en tant qu’hydrolat.

(source : https://www.compagnie-des-sens.fr/fabrication-huiles-essentielles)

 

PRINCIPALES UTILISATIONS DE L’EAU FLORALE.

Bains
Ajouter environ 500 ml d’hydrolat dans votre bain.

Cosmétique
On peut utiliser les hydrolats pour soigner sa peau : selon l’hydrolat, action purifiante, tonique, astringente, circulatoire en cas de couperose, irritations cutanées … L’hydrolat peut être utilisé pur.

Bien-être
Spray rafraîchissant, désodorisant d’intérieur ou pour les animaux domestiques.

 

DANS NOTRE BOUTIQUE

Eau de camomille
Apaise les irritations du visage (couperose, rosace …) et du cuir chevelu.
Réduis les réactions d’hypersensibilité des peaux sèches.
Adoucis les irritations après le rasage.
Action astringente pour les peaux grasses.

Eau de lavande
Effet calmant et relaxant immédiat, elle favorise le sommeil.
Calme les démangeaisons cutanées (irritation, piqûres, acné, eczéma, psoriasis …) et favorise la cicatrisation.
Régénérateur cutané pour les peaux irritées et matures
Anti-infectieux et anti-inflammatoire pour les peaux grasses.

Eau de néroli
Aide à détendre en cas de stress et d’anxiété.
(j’aime mettre un petit spray d’eau de néroli sur mon oreiller !)
Pour l’acné, elle est anti-infectieuse et régénératrice cutanée.
Calme les démangeaisons cutanées et les irritations de toute sorte (coups de soleil, piqûres, brûlures).
Action régénératrice pour les peaux grasses et matures.

Eau de géranium
Calme les inflammations cutanées (irritations, piqûres, acné, eczéma, psoriasis) et les coups de soleil.
Action calmante pour le stress et l’anxiété.
Action répulsive pour éloigner les insectes.
Anti-inflammatoire et régularise le sébum pour les peaux acnéiques.

Eau de rose
Pour calmer un stress, gérer l’angoisse et favoriser le sommeil.
Soulage les irritations du visage et les coups de soleil grâce à son action anti-inflammatoire.
Action astringente pour les peaux matures.

Eau d’ylang-ylang
Aphrodisiaque
Régularise l’anxiété et favorise le sommeil.
Adoucis la peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.